mardi 20 janvier 2009

Une pierre à aiguiser




Combecourte
St Germain de Calberte

jeudi 15 janvier 2009

mardi 13 janvier 2009

La carde

Après la tonte des moutons, il faut carder la laine. C'est à dire la peigner pour pouvoir la filer.

Voila une carde traditionnelle.




Exposée lors de la Journées des Bergers
A Florac

lundi 12 janvier 2009

Le rouet

Un rouet était utilisé pour filer la laine, après avoir été cardée, pour la mettre ensuite en écheveau.








Photos prises à Florac a l'occasion de la Journée des Bergers

dimanche 11 janvier 2009

chateau





le Gibertin
St Germain de Calberte
48370

vendredi 9 janvier 2009

La légende de la vielle morte

La légende de la Vieille Morte est sans aucun doute une des plus célèbres et des plus cruelles légendes des Cévennes.
En des temps très reculés, une fée avait élu domicile au sommet du Mont Mars. cette fée avait parfois de violentes sautes d'humeur, ce qui lui avait valu le qualificatif de "méchantasse".
on raconte que malgré son âge avancé, une femme veuve des environs de Saint-germain-de-Calberte, avait commis une faute et mis au monde un enfant. Pour la punir, la fée locale la condamna à arracher de ses mains une énorme pierre des flanc du Mont des Laupies (grosses pierres plates) et à errer sans trève jusqu'à sa fin, avec son enfant, son fardeau, son chien et son âne. lourdement chargée la vieille part, mais l'enfant trop frêle encore pour supporter les fatigues d'un tel voyage, meurt bientôt au col dénommé Plan-de-Fontmort (d'éfont mort).
Le chien tomba dans une fosse dite"Cros del chi". La pluie tombant comme elle sait tomber en Cévennes ,la vieille s'abrita à "Escota se plou" (écoute s'il pleut). Continuant sa course que rien ne devait interrompre, la pauvre femme s'engage dans la vallée où coule le ruisseau affluent du Gardon de Saint-Germain. Arrivée au sud du village, elle veut franchir la rivière, mais l'âne perd pied et se noie d'où le nom de Négase (noie âne) qui est resté à ce lieu.
Quant à la vieille elle s'endormit sur une crête appelée depuis "mortdeson" (mort de sommeil), puis tenta de continuer.
Poursuivant péniblement son chemin, écrasée par le poids de sa pierre, la vieille entreprend l'ascension de la montagne. Avant d'atteindre le sommet, épuisée, elle abandonne son fardeau qui se transforma en menhir.Pleurant de terreur, et faisant naître de ses larmes le "valat de las Gotas"(ruisseau des gouttes), la vieille arrive alors au sommet de la montagne où elle est tuée par la fée sans pitié. La montagne porte aujourd'hui le nom de la "Vieille morte" : un rocher est encore désigné sous le nom de "Pierre de la Vieille".


Un Sentier de randonnée est disponible (13 km, 520 de dénivelé cumulé)

Monument aux morts




St Germain de Calberte
48370

jeudi 8 janvier 2009

mercredi 7 janvier 2009

mardi 6 janvier 2009

Un ferradou



Un ferradou exposé à Florac





Florac
48400